test-Yonder-The-Cloud-Catcher-Chronicles

Yonder The Cloud Catcher Chronicles: test

Aujourd’hui on va parler de Yonder, un jeu sortit hier sur PS4 et PC, il coute une vingtaine d’euros pour l’édition normale et 34 euros pour la collector, ça pèse 4.5 gigas, c’est développé par Prideful Sloth, un petit studio de trois personnes. Yonder est donc leur premier jeu en tant qu’indépendants et pour résumer on peut dire que c’est une mix entre Zelda, Animal Crossing ou encore Stradew Valley.

Yonder The Cloud Catcher Chronicles : c’est quoi

Vous êtes donc ici dans un jeu d’exploration où vous allez pouvoir avoir votre propre ferme et même jusqu’à 5 tout au long du cours du jeu, vous allez pouvoir devenir chef cuisto, charpentier, bâtisseu, horloger ou encore tailleur. Le jeu se déroule sur l’île de .Gemea

Vous évoluerez donc dans un open world entièrement ouvert se divisant en 8 grandes régions, vous y découvrirez notamment neuf espèces animales que vous pourrez adopter pour qu’ils viennent habiter dans vos fermes.

Yonder-test

Le jeu vous propose un cycle jour/nuit et un système de saison, niveau scénario le jeu à bien une histoire mais rien de bien fou. Pour résumer, vous serez en quêtes de vos origines, pour vous aider dans votre tâche vous devrez débloquer des esprits, et par la même occasion redonner le sourire aux habitants de Gemea qui traversent une profonde crise.

L’originalité du jeu c’est qu’il ne propose aucun ennemi ni combat, rassurez-vous vous aurez largement de quoi vous occuper. Comme par exemple aller pêcher une quinzaine d’espèces de poissons, trouver tous les chats, les coffres au trésor ou encore la customisation de votre personnage, des arbres à planter sans compter les 39 trophées PSN plus le platine.

À noter que sur PS4 contrairement à la version PC vous aurez accès à des Géocaches qui sont simplement des petits coffres que vous allez pouvoir déposer un peu partout dans lesquels vous allez pouvoir mettre des objets de votre inventaire afin de faire des cadeaux en ligne.

En termes de bande son on notera que les musiques sont merveilleuses, on est transportés dans un monde enchanteur et parfois ça fait du bien, techniquement c’est pas mal non plus, notamment parce que le jeu tourne à 60 fps sur PS4. En termes de durée de vie, il vous faudra environ 12 pour en faire le tour si vous le rushez, vous pourrez quand même continuer à exploiter et gérer vos fermes une fois l’histoire terminée.

Yonder-The-Cloud-Catcher-Chronicles-test

mon avis

Pour finir je vous conseille chaudement ce petit jeu indé, pas de combats, de la tranquillité, ouf, ça fait du bien !