Top 3 des Reboots les plus foireux de l’histoire

Les reboots ce phénomène qui depuis déjà bien longtemps anime l’actualité du cinéma et de ce qui nous intéresse le plus : le jeu vidéo.

Ressusciter les origines d’une saga, lui donner un nouvel élan, partir sur de nouvelles bases solides, tant d’arguments pour justifier le dépoussiérage de séries qui peinent parfois à se renouveler.

Si certains reboots parviennent à relancer l’intérêt pour une franchise grâce à une relecture à la fois juste et moderne certaines se prennent les deux pieds dans le tapis (pour rester poli) devant l’autel d’une nostalgie assez mal remise au goût du jour. On évoque leurs cas dans ce nouveau top 3 consacré aux pires reboots du jeu vidéo, et vous allez voir que le milieu des années 2000 en prend vraiment pour son grade.

# 3 Sonic the Hedgehog

Comme c’est étonnant, nous voilà en 2006, une année décidément riche en reboots foireux. C’est l’une des grandes mascottes du jeu vidéo, qui se frotte à ce classement et surtout s’y pique, vous me diriez c’est le comble pour un hérisson.

Avec Sonic the Hedgehog, Sega espérait propulser le début de carrière de son hérisson bleu sur les nouvelles Ps3 et 360. On peut dire que ce fut une réussite à l’exception près que cette propulsion s’effectua droit dans le mur.

reboot-sonic-hedgehog-2003

Probablement l’un des pires jeux Sonic sortit à ce jour, le titre souffrait d’un maniement atroce, de beugs à répétitions, de temps de chargements longs à mourir et d’un système de caméras totalement dans les choux.

Le naufrage aurait pu s’arrêter ici si seulement les développeurs n’avaient pas décidé d’enrober le tout avec un scénario ridicule en mettant en scène la relation amoureuse entre Sonic et Elise, la princesse du royaume menacée par le terrible docteur Eggman.

# 2 Bomberman Act Zero

Ce jeu, je vous le dis ça va être de la bombe, passons sur le jeu de mots affreux. Nous sommes de retour au sein de la sombre année 2006 sur Xbox 360 pour évoquer le cas de Bomberman Act Zero. Dans votre esprit de joueur Bomberman c’est avant tout le plaisir du jeu à plusieurs, le design simple mais sympa avec un gameplay facile à prendre en main.

bomberman-act-zero

Eh bien pas dans la tête des responsables de ce reboot! Oubliez le coté coloré de la licence et place à un univers futuriste dystopique hyper dark avec des robots badass. Bomberman devient un cyborg de l’avenir, tel qu’imaginé dans les années 2000 et ne s’embête même pas d’inclure un mode multi en local. Penses-tu, les joueurs seront certainement subjugués par la direction artistique du jeu et par son système de caméra totalement à l’ouest.

Sortez les détonateurs et laissez exploser votre incompréhension face à ce monument d’échec ludique.

# 1 Space Invaders Invasion Day

Tout ce que je peux vous dire c’est que nous tenons ici l’un des reboots dès plus éloignés de son matériel de base. La question légitime que l’on est en droit de se poser est : pourquoi ?

Pourquoi vouloir adapter en 3D l’une des franchises les plus iconiques de l’air 2D. Avec Space Invaders Invasion Day le studio Sammy livrait en 2003 sur Ps2 et Gamecube un reboot en mode TPS ou le joueur devait dézinguer de l’Alien à la pelle dans les ruelles grisâtres d’une métropole.

space-invaders-invasion-day

Mis de côté la pauvreté des graphismes et un gameplay jugé répétitif à souhait on se demande finalement où est passée la philosophie du jeu original dans cette adaptation bizarroïde bourrée de personnages clichés de série B, allez laissons les extraterrestres détruire l’univers du jeu ce sera sans doute la plus grande faveur que l’on puisse lui faire.

 

Write a comment