jeu-video-chiant

Top 3 des meilleurs scénarios du jeu vidéo !

Le scénario et le jeu vidéo, c’est comme un film s’il n’est pas bon, vous avez beau avoir les plus grands acteurs, réalisateurs vous n’arriverez forcément qu’à pondre un navet sans nom… Si le scénario n’est pas obligatoire dans certains jeux, je parle ici de jeux de sports ou de plateforme, a contrario un bon scénar est indispensable dans les jeux d’action d’aventure ou les RPG.

top-3-scenario-jeu

Qu’est-ce qui fait un bon scénario ?

C’est avant tout des personnages charismatiques, attachants couplé d’une narration prenante, des dialogues ou interventions bien construits et bien sûr une certaine qualité d’écriture sans omettre, évidemment, quelques rebondissements bien placés, bref faites place à mon classement des 3 meilleurs scénarios de jeux vidéo. Faites entrer les gladiateurs.

3 – Fallout New Vegas

Avec une ambiance post-apocalyptique obligatoire pour un bon Fallout, ici on parle du New Vegas, sortit en 2010 sur PC, PS3 et 360. Rendez-vous au désert de Mojave dans la ville de New Vegas, une interprétation de l’actuelle Las Vegas en mode flippant après une guerre nucléaire, ça ne vous rappelle pas quelque chose ? Bref ici deux factions, typiquement amerloque, s’affrontent au lieu de s’allier (en même temps il n’y aurait pas de jeu sinon) pour la possession d’un barrage. Ce lieu d’où dépendent les réserves d’eau et d’électricité représente un avenir et une vie plus facile à celui qui le tiendra, vous comprenez donc l’importance de défoncer la faction adverse. Vous commenciez donc l’aventure dans la peau d’un coursier laissé pour mort car soi-disant abattu par des mafieux. C’est donc avec un goût de vengeance amère que vous débutez le jeu prêt à tout pour retrouver les coupables afin de leur proposer de régler ça autour d’une partie de Pogs enflammée. Humour décalé permanent, personnages déviants, missions annexes parfois délirantes : pas de doutes Fallout New Vegas fait preuve d’une grande qualité d’écriture et offre un univers à la cohérence remarquable servit par un gameplay très riche qui aboutit à de nombreuses possibilités.

fallout-new-vegas

2 – Metal Gear Solid 3 : Snake Eater

Un des plus grand héro vidéoludique de tous les temps, que vous connaissez forcément hérite de la troisième place de ce classement. Snake dans Metal Gear Solid 3 sortit sur PS2 en 2005. Dans ce jeu mythique nous découvrions, à l’époque, le passé de celui qui allait devenir Big Boss. On se retrouvait donc propulsé en 1964 en pleine Guerre Froide. Parachuté en territoire Russe, Snake doit rapatrier un scientifique qui détient des secrets susceptibles de mettre en danger l’équilibre du monde… Tout au long de cette histoire magnifiquement mise en scène, avec près de 4h30 de cinématiques, on découvrait des possibilités en termes de gameplay, assez incroyable pour l’époque, des scènes d’anthologies, parfois secrètes, comme ce cauchemar de Snake en noir et blanc qui permettait pendant quelques minutes de découper du zombi policier. Outre la tonne de dialogue aussi hilarant qu’étonnant accessible via la radio, l’aventure offre des antagonistes d’anthologie comme le Sniper The End ou encore The Sorrow. Ce dernier occasionne par exemple un passage incroyable au cours duquel on rencontrait les âmes en peine de tous les personnages que vous aviez tués auparavant. Mieux : à chaque fois qu’un éclair nous touchait une image subliminale apparaissait à l’écran, des images qui racontaient la relation entre The Sorrow et The Boss, bref une aventure ouffissime.

metal-gear-solid-snake-eater

1 – Silent Hill 2

Vous entendez ce grésillement ? Plongeons dans un univers que vous connaissez et redoutez sûrement, je veux bien sûr parler de Silent Hill 2 et son scénario de dingues. Sortit en 2001 sur PS2 et Xbox ce jeu survival horror d’exception nous offrait une aventure littéralement cauchemardesque. Le héros James Sunderland devait retrouvait les traces de sa femme perdue au cœur des rues étroites et demeures désertes de la petite ville tranquille de Silent Hill. Tout était réuni ici pour nous plonger dans un univers satanique. Épais brouillard, créatures informes et horribles, environnement nocturne, présence de personnages décalée par rapport aux situations de jeux, comme par exemple cette petite fille sortit de nulle part, sans oublier des bruitages perturbants et la musique lancinante. Mais Silent Hill 2 c’est aussi et surtout une écriture scénaristique très mature qui en filigrane aborde des thèmes douloureux tels que l’usure du couple, la perte d’un être cher, la solitude pesante ou encore la dépression menant à la folie et au suicide. Un chef d’œuvre ni plus ni moins et qui cerise sur le gâteau offre pas moins de six fins différentes !

silent-hill-2-ps2

Write a comment