The-Devils-Daughter-test-sherlock-jolmes

Sherlock Holmes : the devil’s daughter

frogwares-sherlock-holmesAujourd’hui on va parler d’un ancien jeu qui est sorti il y a six mois. Je suis retombé dessus par hasard, comme je n’ai pas reçu de nouveauté et que j’ai passé le plus clair de mon temps à jouer à l’excellent Yakuza 0, on va tester aujourd’hui le tout aussi bien Sherlock Holmes : the devil’s daughter. Ou Sherlock Holmes : la fille du diable en français. C’est sorti sur PS4 mais aussi Xbox One (review ici) et PC, c’est édité par Bigben Interactive et développé par les Ukrainiens de chez Frogwares, ça pèse environ 15 gigas sur PS4 pour environ 60 euros.

Pour ceux qui ne connaîtraient pas le style de jeu correspondant à Sherlock Holmes on a ici à faire à un jeu d’aventure et d’enquête. Jouable au choix à la troisième ou à la première personne, c’est très important, il suffit d’appuyer sur la touche rond pour se retrouver en vue FPS.

Ici vous devrez résoudre cinq affaires bien distinctes et pour ce faire on se rend sur les différents lieux clefs que sont par exemple le 221 B Baker Street ou encore Scotland yard et puis pourquoi pas les tavernes mal famées de Londres. Tout au long des enquêtes que l’on aura à résoudre on va trouver des indices que l’on essaiera de lier grâce à l’écran de contrôle du cerveau de Holmes. Dit comme ça, ça fait un petit peu bizarre mais rassurez-vous une fois qu’on a la manette en main ça glisse tout seul.

test-sherlock-holmes-devils-daughter

L’apparition d’un semi open world

Première chose très importante dans cet opus parce que si vous avez joué aux anciens vous serez ravi d’apprendre que l’on peut, enfin, se balader en dehors de l’appartement de Holmes. Bien sûr ça reste assez restreint, nous ne sommes pas ici dans un GTA like mais ça fait déjà très plaisir et en plus on peut passer par Withechapel le célèbre quartier de Londres connu surtout grâce ou à cause, selon le point de vue, d’un certain Jack.

Le retour du doublage français

C’est le deuxième point notable dans ce Sherlock, le doublage français qui était absent dans Crimes et châtiments, l’avant dernier Sherlock Holmes. Ici c’est bien sûr Gilles Morvan qui s’occupe du doublage de Sherlock. Vous allez me dire : « oui mais on l’entend dans Mass Effect, pourquoi c’est encore lui ??!! » Ben tout simplement parce que c’est lui qui s’occupe de la VF de la série télé du même nom. La boucle est bouclée, le mec est vraiment dans la peau du personnage. En termes de voix, mon avis perso, je trouve que ça passe mais que ça ne correspond pas trop au jeu parce que le personnage de Sherlock n’est pas trop fait pour cette voix.

Devils-Daughter-test-avis-sherlock

Les graphismes

Le jeu est absolument bluffant, certes ce n’est pas une claque à proprement parler mais c’est qui si vous vous rappelez des anciens Sherlock, ici on a réellement passé un cap. Quand on sort de l’appartement du 221 B Baker Street, quand on est dans les rues de Londres : Waouh !

Au niveau des textures sur les murs, sur les briques, les fissures : vraiment il y a des détails et une qualité qui sont vraiment bluffants. Bien sûr on a vu mieux sur PS4 mais pour un jeu Sherlock Holmes, si je puis me permettre, parce que ça n’a jamais été des jeux éblouissants que ce soit en termes de jouabilité, de graphisme, de durée de vie et toutes ces choses-là. Ici globalement, d’une manière vraiment très générale le jeu s’en sort avec les honneurs parce qu’on sent que les mecs ont vraiment bossé et ici on est sur le meilleur jeu Sherlock Holmes sorti à ce jour.

Le truc aussi qui fait que le jeu est un hit en puissance c’est les nouveautés de gameplay qui ont été rajoutées. Parce qu’il y a beaucoup d’énigmes dont certaines malheureusement sont plus illogiques que difficiles. Mais à côté de ça beaucoup de mini jeux qui ont été rajoutés, certes il y en avait avant mais ici on a l’impression que les mecs se sont complètement lâchés et ça casse le rythme de certaines enquêtes, ce qui n’est pas plus mal.

sherlock-holmes-devils-daughter-test

Conseiller ce Sherlock Holmes : devil’s daughter ?

Absolument que oui, franchement j’ai trouvé que le jeu est excellent de bout en bout, que la durée de vie était vraiment bonne, j’ai mis d’ailleurs environ 15 heures pour en faire le tour. Pour ma part je trouve que l’on a passé un énorme palier chez Sherlock Holmes et je tire un grand coup de chapeau aux développeurs.

En termes de points positifs j’ai noté :

– L’ambiance exquise

– La VO

– Le gameplay varié

– L’écriture quasi parfaite des scénarios des enquêtes

photo-pouce-rougeEn termes de points négatifs :

– Le jeu est encore trop rigide

– Certaines énigmes illogiques

– Le doublage français

Le jeu vaut absolument le détour pour ma part, maintenant à vous de voir si vous voulez mettre votre thune dedans.

Write a comment