overcooked-conseils-decouverte

Overcooked le test coup de cœur : retour sur un jeu bouillant !

team17-overcookedIl fait super chaud dans les cuisines, tout le monde est busy est pourtant ce n’est pas grave puisqu’ aujourd’hui on va parler d’un jeu qui s’appelle Overcooked, ou trop cuit en français. Le test a été effectué sur Ps4, ça sort, sinon, sur One et PC, c’est sorti le 3 aout dernier pour environ 12 euros, ça pèse environ 570 Mo. C’est édité par Team17 et développé par Ghost Town Games.

Overcooked : le but du jeu

Bien, tout simplement ça va être de préparer le plus vite possible les commandes qui s’affichent en haut de votre écran. Sauf que contrairement à des jeux solos, bien que l’on puisse jouer ici en solo de A à Z, c’est juste que ça va être un peu plus complexe car la caméra est un petit peu trop rapprochée de notre cuistot, puis on est obligé de diriger en solo au minimum deux cuistots, et ceci avec la même manette. Il faut donc alterner les deux chefs avec les touches L1 et R1. C’est un petit coup à prendre mais effectivement c’est plus pratique en multijoueur.

Comme je vous le disais on peut jouer en solo, mais aussi à 2, 3 ou 4 joueurs. Je précise que c’est absolument et exclusivement du multi local, il n’y a tout simplement pas de coopération online.

overcooked-avis-conseils

Quand on est vraiment posé, avec son collègue, sur le même canapé, que l’on se dit que l’on va partager les tâches et que l’on sent que la coordination, la coopération est à son paroxysme : on arrive vraiment à faire des scores assez fous. Et on se rend compte que lorsque que l’on est vraiment synchro, du début à la fin de l’épreuve, eh bien cela donne quelque chose de très plaisant. Ça donne vraiment l’impression d’avoir servi à quelque chose. Alors qu’a contrario, le jeu va être limite plus fun en faisant un peu n’importe quoi, que ce soit à 2, 3 ou 4 joueurs parce que c’est un bordel monstre et que voilà, on peut se taper sans faire exprès, sprinter, se mettre des insultes avec la touche triangle, etc…

Cependant en faisant n’importe quoi on ne pourra pas débloquer la suite des niveaux, parce que le jeu marche avec un système d’étoiles comme notamment les jeux de smartphones. C’est-à-dire qu’une étoile, ça va suffire la plupart du temps à passer au niveau suivant. Par contre si vous avez qu’une étoile sur trois à chaque niveau autant vous dire qu’au bout de 7/8 niveaux vous serez déjà bloqués parce qu’il va vous falloir beaucoup plus d’étoiles que ça pour aller dans les mondes suivants.

Overcooked-test

Ce qu’il faut noter c’est que plus on avance dans le jeu, plus le stress augmente, notamment au niveau du chrono, surtout quand on se perd dans les commandes et que l’on inverse les oignons avec des champignons : oulala.

Overcooked comprend deux modes de jeu :

Le mode carrière : à savoir 28 niveaux tous plus chauds les uns que les autres. Puis il faut noter qu’il y a quand même un scénario. Attention ne vous enflammez pas non plus, ce n’est juste qu’il y a une espèce de toute petite intrigue assez trippante.

Le mode duel d’Overcooked, intègre des niveaux différents du mode carrière, ça reste une espèce d’énorme coordination à gérer, de toute façon tout le jeu se base là-dessus.

Même quand ce n’est pas de la coop, même quand c’est pas du versus il va vraiment falloir faire attention à ce que vous faites si vous voulez pas avoir l’air d’un con.

Overcooked-avis

Conseiller ce jeu : oui ou non ?

Oui !!! Avec 3 points d’exclamation, parce que déjà, c’est extrêmement fun, et que pour 15 euros tu vas pas te ruiner. En termes de points positifs j’ai noté que l’ambiance est superbe, le gameplay exigeant et le framerate qui tourne à 60 fps constants et la coop locale. En termes de points négatifs j’ai noté l’absence de multi online, quelques bugs, et le solo un peu mou.

 

Write a comment