ff-xv-test

Final Fantasy XV : les test 10 ans après

square-enis-ffxvBienvenue pour ce test très attendu, attendu depuis très longtemps : environ une dizaine d’années, sans doute, je peux dire ça sans trop m’avancer. Un jeu que pas mal de monde espérait, je veux bien sûr parler de Final Fantasy XV ou 15 ou encore FFXV.

Étant fan de la saga FF, j’avais un peu peur d’être déçu, bref on en parle aujourd’hui, ça sort sur PS4 et Xbox One, c’est édité par Square Enix évidemment, ça vaut entre 50 et 70 euros selon les enseignes, c’est sorti le 29 novembre 2016 et ça pèse 53 gigas après les 2 patchs de lancement. À savoir que le jeu est jouable avec l’option HDR pour ceux qui ont la télé compatible, vous avez également le choix entre deux options : le mode finesse ou le mode fluidité. Pour avoir testé les deux, c’est un tout petit peu plus beau en mode finesse.

Qu’est-ce que c’est FFXV ?

En réalité pour ceux qui ne le sauraient pas c’est Final Fantasy versus 13, voilà ! Annoncé il y a une dizaine d’années sur PlayStation 3 ! Depuis de l’eau a coulé sous les ponts évidemment, ça a même changé de crèmerie entre temps et vous pouvez maintenant l’appeler Final Fantasy XV, 15 et FF pour les plus pressé.

Alors aucun spoil ne vous inquiétez pas, par contre ce que vous pouvez savoir c’est que vous incarnez le prince Noctis accompagné de ses trois potos de toujours à savoir : le futé un peu timide Ignis, le grand costaud Gladiolus et le gay refoulé Prompto. Alors outre le fait qu’on dirait un boysband asiatique je dois avouer que le design un peu emo j’ai trouvé ça moyen. Heureusement je vous rassure, c’est à peu près tout ce que j’ai à reprocher au jeu, ça et quelques textures un peu crado, surtout les cheveux qui sont affreux ainsi que ses bugs de pathfinding. Pour finir sur l’aspect technique de ce FFXV on sent que c’était avant tout fait pour tourner sur PS3, on voit ça notamment avec ces quelques textures qui ne font pas du tout PS4. Attention dans l’ensemble le jeu reste beau et agréable à l’œil et la direction artistique est fabuleuse.

final-fantasy-test-15-xv

Le gameplay

De ce côté-là leu jeu est très ouvert, il est donc fortement conseillé d’explorer les alentours, non seulement pour farmer, déjà puis aussi parce que c’est un gros kiff de se balader soit à pied soit en voiture. À pied on a l’impression que le monde s’étend devant nous et qu’on n’aura jamais fait le tour avant la tombée de la nuit. Alors du coup attention à ne pas trop traîner dehors la nuit, tout simplement parce que même si l’exemple n’est pas terrible, c’est ici comme dans Minecraft : les démons sont plus coriaces la nuit, alors n’hésitez pas à vous reposer en campant ou à dormir dans une caravane à proximité.

À savoir également que se reposer ce n’est pas juste passer du temps, parce qu’en plus de ça en vous reposant vous gagnez l’xp que vous avez engrangé quand vous étiez dehors ! Alors ça peut paraitre bizarre mais effectivement quand vous tabassez du monstre, vous engrangez du point et vous vous dites : mais comment je fais pour passer des niveaux ? Eh bien justement c’est en vous reposant. Parce que tant que vous ne vous êtes pas reposé dans un hôtel, une caravane, dans ceci ou cela ou en campant à la belle étoile vos points ne seront pas comptabilisés.

En se reposant c’est aussi là qu’Ignis vous préparera des bons petits plats et ou Prompto vous montrera les clichés qu’il a pris au cours de vos dernières pérégrinations.

final-fantasy-15-xv-test

Le côté sonore

En parlant de musique c’est vrai que l’OST du jeu est juste énorme, rien à redire là-dessus. Pour ceux qui aiment l’ambiance FF je ne vois pas ce que vous pourriez lui reprocher à cette OST qui est tantôt épique, tantôt joyeuse. Parlons de l’autoradio, qui est aussi fou, parce que oui dans la voiture vous pouvez écouter un peu n’importe quoi et notamment de l’ancien FF, du 7, du 3, etc…

Si vous attendiez l’info : oui la VF est absolument excellente, si ce n’est deux, trois phrase par ci par là globalement le taf est fait largement. En même temps c’est vrai qu’il y a du talent à revendre, on retrouvera notamment Anatole de Bodinat (voix française de James Franco) fait Noctis, on a également Gilles Morvan alias Sherlock qui fait Gladiolus, Julien Allouf qui fait Ignis, Alexandre Nguyen qui fait Prompto et Philippe Catoire qui fait Régis, oui le roi s’appelle Régis !

Avant de passer à la conclusion il est important de parler de deux points assez importants. Le premier c’est la durée de vie, effectivement ça sera très variable d’un profil à l’autre de joueur. De mon côté j’ai noté une durée de vie moyenne de 50 heures, ce qui peut être facilement doublé pour ceux qui veulent absolument tout récupérer.

Le deuxième point , c’est évidemment les combats qui s’inspirent à la fois de Dragons Dogma ou de Dragons age Inquisition, pour tout ce qui est pause active. Les combats sont juste fous malades ! C’est juste énormissime, on peut y mêler de la magie, on peut changer d’arme à la volée, on peut faire ce qu’on veut. C’est tellement en temps réel, badass, c’est extrêmement intuitif qu’on se croirait dans un manga. Les effets de lumières, pyrotechniques : ça te pète à la tronche ! Il y a tellement de trucs de dingues que ce ne serait pas possible de vous le résumer. D’ailleurs quand vous regardez sur Youtube, par exemple, des vidéos, on a l’impression que c’est du grand n’importe quoi : honnêtement pas du tout, une fois la manette en main ça n’a rien à voir.

ff-xv-final-fantasy-test

Tu le prends ou pas ?

Bah absolument pas ! Évidemment que oui tu le prends ! En termes de points positifs tu prends ton carnet et tu notes : la direction artistique à tomber, le contenu absolument énorme, on a l’impression que ça s’arrête jamais. L’OST sublime et en dernier point les combats, c’est stylisé, super artistique, bref du ouf. Malheureusement en termes de points négatifs tu notes les textures un peu sales par moments, les bugs de pathfinding même si c’est un peu inévitable dans ce genre de jeu, les chargements qui sont extrêmement longs.

Write a comment