Fifa 15

Fifa 15 : la simulation sportive la plus competitive

FIFA 15 est une simulation de foot pouvant se jouer sur plusieurs plateformes comme PlayStation 4, PlayStation 3… Ce jeu est catégorisé dans le genre sport, sous le thème Football. Il est édité par Electronic Arts et propose plusieurs modes, à savoir en solo, multiple en local et multiple en ligne. Cette nouvelle version de Fifa présente de nouvelles présentations et réalisations ainsi que des émotions contextuelles sur les joueurs. Toutefois, on y retrouve encore les traditionnels modes de la série comme la carrière, l’online, l’ultimate team… Il est sorti en France le 26 septembre 2014.

À première vue, on reconnait déjà qu’il y a une grande amélioration sur le visuel du titre qui est devenu plus attrayant sur les consoles de nouvelles générations, surtout au niveau des ralentis et les nouvelles animations supplémentaires. Lorsqu’on commence à jouer un match, on se rend compte également qu’il y a de nouveaux gestes et plus d’affinage au niveau de l’Impact Engine. On le remarque surtout lors des dribbles en zone étroite et les contacts physiques. En ce qui concerne les réactions des gardiens de but, qui reçoivent le plus de critiques dans ce jeu. Ils possèdent maintenant un paquet de nouveaux mouvements supplémentaires qui les rendent plus humains.

Jouabilité de FIFA 15

On constate que la jouabilité à bien changé. Les anciennes techniques qui réussissaient systématiquement comme les profondeurs aériennes et le combo centrage/tête ont été bannies. On fait maintenant face à une couverture plus intelligente. Toutefois, si l’on est habitué au jeu, il faut peu de temps pour trouver les nouvelles combinaisons fatales sur ce point.

Pour la partie rythme du jeu, on retrouve encore la cadence sous stéroïde. De plus, la plupart des caméras proposées montre des plans éloignes, ce qui donne l’impression de manier des joueurs un peu trop hyper nerveux, surtout lorsque ces derniers sont de haut niveau.

Fifa 15 test

Il est inutile d’espérer que les tirs plats du pied croisés à l’entrée de la surface, les frappes enroulées ou les mines aux 20 mètres feront un but garanti. Les gardiens peuvent les stopper avec des réflexes de gardiens de hands, mais cela dépend tout de même de leur talent.

Au niveau de l’intelligence artificielle (IA), il y a encore certaines actions qui marchent toujours même si l’on est en mode de difficulté Légende. Par exemple, lorsqu’on presse sur les latéraux, ils dégagent systématiquement en touche même si une passe au goal avait été un choix bien plus judicieux. De même pour la feinte qui permet d’ouvrir un gigantesque chemin vers le but. Mais à part ces petits défauts, on peut quand même dire que Fifa15 est un très bon jeu de foot.

Sur l’aspect collectif, l’IA semble avoir plus d’intelligence que sur les versions précédentes. On voit bien qu’ils suivent vraiment les nouvelles consignes dans les formations et chaque mouvement des joueurs dépend clairement de leur poste.

Fifa 15 avis

Cependant, il y a des modifications remarquables et agréables concernant les menus. Ils sont devenus plus ergonomiques que dans les versions antérieures et ne souffrent presque plus de ralentissement. Cette simplification se ressent surtout dans l’écran de gestion de l’équipe. Dans FIFA 15, on peut enregistrer jusqu’à 6 formations complètes y compris les tactiques. On peut maintenant s’adapter plus facilement aux adversaires sans avoir à recadrer l’équipe durant de longue minute avant chaque match.

Cette fonction est vraiment indispensable lorsqu’on enchaine les saisons. De plus, l’impacte tactique se ressent considérablement sur le terrain, même s’il faut y travailler fort pour les maitriser tous. On ressent également la différence de comportement de chaque joueur, selon ses capacités.

Les points positifs et négatif du jeu

En plus de l’augmentation en qualité des visages et des animations, Electronic Arts a ajouté une palette d’émotions tant tôt dans les tribunes que sur le terrain pour une authentification plus élevée sur le plan visuel. En termes de menu, il faut remarquer qu’ils ont même repensé à donner la possibilité de revenir directement au choix de l’équipe après un match, ce qui était apparemment absent sur Fifa 14.

Au niveau gameplay, il faut également saluer leur travail sur l’amélioration des variétés de frappes et la diminution d’inertie dans les contrôles. Très bien pensé aussi sur l’anéantissement des anciennes techniques qui rendait le jeu monotone.

En résumé, on constate quand même plusieurs avantages en jouant à ce jeu. Sans parler des améliorations du menu et l’insertion de nouvelles animations qui sont ses plus grands atouts, on aperçoit que le fun est toujours là et que le jeu est fort agréable à l’œil. De plus, le physique de balle, l’habillage et la modélisation des stades sont devenus plus attrayants et le travail supplémentaire fait sur l’immersion a donné ses fruits.

Fifa 15 note

Au cours des matchs, on ressent une impression de saccade avec les liaisons entre les animations qui ne sont pas toutes fluides. Il y a également un vrai problème dans la réaction des gardiens, s’il s’avère qu’ils sont souvent héroïques sur l’arrêt des frappes lointaines, ils se montrent pourtant maladroits sur des ballons médiocres. On observe cette situation surtout dans leur réflexe de relâcher un ballon tout mou sans aucune raison et surtout leur obstination à écarter le ballon en plein axe. On remarque aussi parfois que la défense et le gardien peuvent être dupés systématiquement sur une même action.

Le simulateur d’Electronic Arts offre des animations très abouties, une fluidité exceptionnelle et beaucoup de naturel dans les mouvements, ce que Pro Evolution Soccer ne peut pas encore égaler. Ce critère touche également le gameplay qui devient pur et simple, sans oublier les animations qui ont beaucoup de répercussions sur les émotions des joueurs.

En ce qui concerne les gardiens de but, dans FIFA, ils sont plus réactifs et bénéficient de plusieurs nouvelles animations. Par conséquent, ses interventions sont instinctives et les sorties de but sont plus réalistes. On peut même rencontrer des ballons effleurés par la pointe des doigts, des coups de poing et des arrêts en deux temps.

Je suis sans aucun doute le plus gros des Geeks/Gamers de France, c'est pourquoi après des années de jeu, de lecture, de pratique et de grignotage de chips sur mon clavier d'ordinateur je me suis dit qu'il était grand temps de partager avec vous mon univers, ma passion et mes astuces gaming !

Write a comment