doom-ps4-test

DOOM sur Ps4 : le test gore

icon-doom-test-2016On continue sur la lancée des jeux sortis cette année, ici on va parler d’un jeu assez attendu en son temps, je veux bien sûr parler de DOOM sur Ps4, c’est également sorti sur One et PC. Ça pèse 53 gigas sur Ps4 et ça coûtait environ 60 euros.

Doom qu’est-ce que c’est ?

Excusez-moi par avance mais normalement tout le monde connaît Doom, cependant petit rappel pour les jeunes, voir les enfants qui ne sont pas censés jouer à ce type de jeu. Doom 1 et 2 c’était vraiment des Fps absolument énormes, tout en pixels et en chair à saucisse et Doom 3 qui a était moins bien accueilli à sa sortie furent des jeux précurseurs dans leur genre. Il faut savoir que ce qu’on appelle maintenant des FPS on appelait ça des Quake Like pendant des années et ça a aussi était très longtemps appelé des Doom Like.

Pour revenir en 2016, ce Doom est divisé en trois gros segments, à savoir :

  • La campagne solo
  • Le mode Snap map (l’éditeur de map)
  • Le multijoueur compétitif

La campagne solo Doom

À quoi faut-il s’attendre lorsqu’on démarre la campagne solo ? Déjà il faut savoir que ça dure une quinzaine d’heures pour en faire le tour à 100%. Le tout est vraiment très répétitif au bout d’un moment mais que la difficulté va crescendo. Que l’ambiance est gore et sombre, donc là on a vraiment un mélange entre Wolfenstein, Doom 3 ou encore Red faction.

DOOM-Multiplayer-test

Le scénario

Alors n’attendez rien en particulier du scénario, le jeu est une succession de couloir tout en restant assez ouvert. Les zones sont plus ou moins ouvertes sur les côtés et ça c’est plutôt une bonne nouvelle. Cependant ça reste du Doom et ne soyez pas choqué, tu avances tu tires en gros.

Il y a vraiment beaucoup de petites subtilités dans ce mode solo, comme notamment les modules que l’on peut mettre sur les armes, les jetons d’armures qui améliorent vraiment vos capacités, les améliorations passives également. Il y a également un codex, comme dans Pokémon, à remplir tout au long de l’aventure.

L’aspect visuel

Le jeu est vraiment sublime, bien que certaines textures soient vraiment limite. 60 fps constants, c’est ce qu’on attendait. On peut également régler le flou cinétique, l’aberration chromatique également et on peut même régler le champ de vision.

Le son

Les musiques sont assez bonnes mais sont finalement assez rares dans le jeu, dans le multi c’est pas dérangeant mais par contre dans le solo c’est vrai que ça manque et elles n’apparaissent vraiment que quand il y a des grosses salves d’ennemis. En termes de doublage on peut noter que le jeu se lance en français, et c’est assez sympa.

Le mode Sna Map Doom

Ici on est là pour créer des maps communautaires, ces maps seront jouables à la fois sur Ps4, sur Pc et sur Xbox One. Donc le principe c’est que tu créés finalement un peu ce que tu veux à partir d’un éditeur de niveau très complet. Et tu peux forcément les partager à tes amis ou au monde entier si ça te chantes.

Pour le multijoueur, je te laisse découvrir, c’est comme tous les multi-joueurs de tous les jeux qui se jouent en ligne de nos jours, un peu plus gore, jouissif, tu peux te défouler comme jamais.

Doom-4-PS4-test

Conseiller ce Doom 2016 ou pas ?

Oui absolument, c’est vraiment un jeu que je kiffe de ouf ! en termes de positif tu peux noter DOOOOOOM, le jeu mythique, le côté technique, le contenu solide et c’est un jeu super jouissif. En termes de points négatif on retrouve l’absence de multi local, le manque de musiques, le solo un peu répétitif et quelques bugs.

Write a comment