ressident-evil-test-7

Biohazard Resident Evil 7 le test

Aujourd’hui on parle d’un jeu qui va vous faire trembler de peur, ou pas, ça s’appelle Resident Evil Seven ou encore sept. Ça sort donc sur PS4, PC et Xbox One, ça sort le 24 janvier en France, c’est édité et développé, comme toujours, par Capcom, ça vaut environ 60 euros.

On est donc ici en présence du premier Resident Evil se jouant en véritable vue Fps, et c’est aussi pour ça, je pense, que des gens le comparent sur internet à Outlast ou encore P.T. Ce qui est totalement légitime au final parce que ce RE7 est clairement inspiré de ce genre de jeux.

Pour autant, bien que l’on se sente vulnérable à travers ce jeu on a quand même de quoi largement se défendre.

Resident-Evil-Biohazard-test

Le scénario

On incarne un gars qui s’appelle Ethan qui est parti à la recherche de sa copine Mia et ce dans le fin fond du Bayou dans une plantation en Louisiane. Dans la ville fictive de Dulvey aux États-Unis. Le jeu se déroule donc quatre ans après l’histoire de Resident Evil 6, soit en 2017 et ça se voit puisque l’on porte, par exemple, une montre connectée façon Apple au poignet.

On débarque donc chez les Baker, à savoir Jack et Marguerite, et franchement, vous pouvez me croire, on aurait vraiment aimé ne jamais avoir mis les pieds dans cette foutue baraque.

J’ai trouvé, pour ma part, que l’ambiance rappelait énormément l’épisode 400 Days de The Walking Dead saison 1 et qui partait justement s

RE7-test

ur le même délire. C’est d’ailleurs un des points forts du jeu, l’ambiance et ceci qu’elle soit visuelle ou sonore.

Il y a plein de petits bruits stressants et vous verrez que vous jouiez avec un casque, sur votre 5.1 ou quoi que ce soit on a toujours ce sentiment d’être épié, un peu surveillé, qu’il y a quelque chose ou quelqu’un derrière nous… Au final souvent, rassurez-vous, il n’y a rien…

Le gameplay

Le gameplay est absolument excellent car intuitif, j’ai vraiment adoré jouer à ce jeu alors que je ne m’y attendais absolument pas.

Seul petit bémol : l’inventaire. En effet l’ouvrir ne met pas le jeu en pause ! Je vous aurai prévenu… Donc quand vous vous faites sucer de partout par des millions de moustiques géants, qui viennent sûrement de Dunkerque, je peux vous assurer que ce n’est pas pratique du tout.

À noter que le jeu reprend un système d’énigme à la Resident Evil, donc je pense que ça plaira aux fans.

resident-evil-7-biohazard-test-ps4

L’aspect technique

En ce qui concerne ce point là, tu seras agréablement surpris qu’il tourne à 60 Fps constamment, ce qui donne un petit confort visuel supplémentaire. Par contre il y a quelques bugs visuels mais ça reste correct.

Visuellement le constat est assez mitigé parce que c’est parfois très propre mais globalement en termes de textures on est à la limite de la PS3 et ceci notamment au début du jeu il y a des trucs qui sont extrêmement flous mais on ne peut pas en vouloir vraiment au jeu parce qu’il faut bien avouer que ça va avec l’ambiance du jeu.

Pour terminer en termes de durée de vie de ce jeu : elle est assez courte fatalement, parce que n’étant pas un grand habitué de cette licence je l’ai quand même fini en 10 heures.

test-RE7-Biohazard

Pour finir

Conseiller oui ou non ce Resident Evil 7 ? Oui mais pas au prix fort. Parce que c’est assez sympa et très flippant sur les premières heures de jeu, beaucoup moins après… De plus sa durée de vie et son manque de rejouabilité : 60 balles, clairement non.

pouce-vertLes points positifs :

 

– L’ambiance visuelle et sonore

– Les 1080p / 60 Fps

– Il est très prenant

– La famille Baker bien sale

photo-pouce-rougeLes points négatifs :

 

– L’inventaire assez relou à manier

– Les chargements, pas en quantité mais par contre extrêmement longs

– Les textures

– Trop cher

Write a comment